Loading...

mercredi 2 novembre 2011

Toi, t'es de droite ou de gauche, en fait???


Toi, t'es de droite ou de gauche, en fait???


moi, je ne rentre plus dans ces considérations...Je dis avec humour que je suis anarchiste, qu'a mon âge, si on veut "participer au débat politique" , il faut bien faire des 
concessions ( s'assagir), que j'ai bien de la chance d'avoir trouvé un parti politique ( PLD, Parti Libéral Démocrate) capable de m’accueillir,mais que gauche ou droite, c 'est pour moi, aussi puéril et vain 
que les querelles byzantines sur le sexe des anges...
Sinon, personnellement, dans les mois à venir ( campagne présidentielle), c'est clair qu'entre les 4 +- présidentiables( Sarko, Hollande, M Le pen ou Bayrou), seul 
François Bayrou peut recevoir mon soutiens ( et encore, avec des réserves), pour des raisons plus "bouddhiques" que politique, je dirais éthiques,(son comportement évitant de 
stigmatiser des populations, et de les monter l'une contre l'autre, comportement par ailleurs banalisé pour le reste de la classe politique (entretenir les clivages jeunes / 
vieux, riches /pauvres, voir pire) absolument inacceptables et incompatibles avec mes autres engagements 
Adepte du principe de subsidiarité, je vais quand même regarder de prés 'tous candidats" des Colibris ( Pierre Rhabi)qui correspondant assez à ma réalité de jardinière..
.et à la mentalité des Bouddistes de la SGI, tous bouddhas, tous responsables...
Au xiième sciècle, Nichiren exortait ses disciples à ne pas faire de distinctions entre moines et laïîques,hommes et femmes, ce qui était fort révolutionnaire dans une société féodale...
Aujourd'hui, il est grand temps de ne plus laisser quiconque ( élus, politiques, conseillers divers, tecnocrates, fatalité) décider à notre place, et de cesser d'être naivement balladés par des menteurs sans aucune bienveillance envers les autres êtres humains...



petite citation de mon senseï, pour conclure:

"" D'un coeur guéri et en paix naît l'humilité.
De l'humilité naît la volonté d'écouter l'autre.
De l'écoute naît la compréhension mutuelle
et de cette compréhension mutuelle naît un monde de paix.
Faire son possible est normal.
Aller au-delà de ses capacités est un défi.
Là où s'arrêtent mes capacités, commence ma foi.
Une foi forte voit l'invisible, croit l'incroyable,
et reçoit l'impossible".

daisaku ikeda


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire